Jorge Luis Borges

Né en 1899 à Buenos Aires, Jorge Luis Borges est l'un des plus grands écrivains argentins de sa génération. Auteur de nouvelles fantastiques, d'essais et de poèmes, il connaît avec Adolfo Bioy Casares une entente littéraire qui va jusqu'à la rédaction de livres en commun (sous des pseudonymes), contes fantastiques, romans policiers, parodies, anthologies, qui satisfont le goût de l'un et de l'autre pour la mystification.

Après la Première Guerre mondiale, Borges fait ses études à Genève puis en Espagne. Il retourne à Buenos Aires en 1921 et s'engage dans de multiples activités culturelles. En 1955, le gouvernement « révolutionnaire » militaire, qui chasse Juan Perón du pouvoir, le nomme directeur de la Bibliothèque nationale. Il devient aussi professeur de lettres à l'Université de Buenos Aires.

Reconnu internationalement à partir des années 1960, il reçoit de nombreuses distinctions, telles que le Prix Cervantes en 1979, le Prix Balzan en 1980 et la Légion d'honneur en 1983. Il meurt le 14 juin 1986 à Genève.