Angelica Garnett

Angelica Garnett est née en 1918 en Angleterre. Elle est la fille des peintres Vanessa Bell, sœur aînée de Virginia Woolf, et Duncan Grant. Elle-même devient peintre et femme de lettres, dernière représentante du Bloomsbury Group. Après des études dans l'Essex, elle visite Rome et Paris en 1935. Elle épouse l'écrivain David Garnett en 1942 mais ils se séparent en 1961 après avoir eu quatre enfants. Elle quitte l'Angleterre en 1984 et s'installe dans le sud de la France. Elle expose notamment à la Galerie D. Gage à Londres et à la Galerie Antonio Jannone à Milan.

L'autobiographie qu'elle publie au début des années 1980, Deceived with Kindness (Trompeuse gentillesse), démythifie le cercle de Bloomsbury et provoque une véritable polémique. Le livre reçoit le prix Ackerley. Elle publie également une série d'essais écrits à différentes périodes de sa vie.