CÚsar Aira

César Aira est né à Coronel Pringles, dans la Province de Buenos Aires, le 23 Février 1949. Il réside à Buenos Aires depuis 1967, dans la quartier de Flores, cher à Roberto Arlt. Romancier, nouvelliste, essayiste, dramaturge, traducteur, il a publié à ce jour une quarantaine de livres. Comme beaucoup d'intellectuels argentins, il est polyglotte et a lu en profondeur les romans d'aventure et les grands auteurs français. A 14 ans, il découvre Proust et vénère Rimbaud.
Après la disparition de Roberto Bolaño, il est considéré comme l'un des écrivains sud-américains les plus importants.

L'absurde, voire le fantastique que l'on retrouve dans l'œuvre d'Aira ne sont pas sans rappeler l'univers de Copi.

 

 

Ce roman est un roman superbement imparfait, un nouvel exemple que l'œuvre de César Aira, avec celle de Fernando Vallejo, celle de Roberto Bolaño et de quelques – très rares – autres, constitue l'expression la plus magistrale, la plus risquée, la plus étrange, la plus littéraire de tout ce qui s'écrit de l'autre côté de l'Atlantique.

Fernando R. Lafuente - ABC