Alberto Mendez

Alberto Méndez (1941-2004), fils du poète et traducteur José Méndez Herrera, est né à Rome où il a passé son enfance. De retour en Espagne, il a étudié la philosophie et la littérature à Madrid. Idéologiquement de gauche, il a très tôt milité au PCE. Parallèlement, il a créé sa maison d'édition Ciencia Nueva. Mais, elle fut fermée par le ministre de l'information et du tourisme Fraga Iribarne qui le considérait comme un “rouge dangereux”. Il fut ensuite expulsé de l'Université pour avoir exprimé des protestations contre le régime. S'il ne s'est consacré à l'écriture romanesque qu'au cours des dernières années de sa vie, il a collaboré à d'autres maisons d'édition, dont Les Punxes et Montena et, en tant que scénariste, avec la télévision et la réalisatrice Pilar Miró.
Les tournesols aveugles, son seul ouvrage littéraire, a reçu un excellent accueil critique et public. Il a reçu trois prix: le Prix Setenil (2004), le Prix de la critique (2005) et surtout le Prix national du roman en 2005, remis pour la première fois de son histoire à titre posthume.