Ricardo Piglia

Ricardo Piglia est né en 1940 à Adrogué, dans la province de Buenos Aires. Romancier, nouvelliste, essayiste, critique littéraire et scénariste, il a également fondé et dirigé de célèbres collections de romans noirs. Son œuvre est traduite en cinq langues. Son premier recueil de nouvelles, La invasión, est primé par la Maison des Amériques en 1967 mais c'est avec son roman Respiration artificielle (1980) et le recueil de nouvelles Faux nom qu'il devient une figure majeure de la nouvelle littérature argentine. À partir du suivant, Ville absente (1992), Piglia a élaboré un livret d'opéra mis en musique par Gerardo Gandini en 1995. Il a reçu le prix Planeta en 1997 pour son roman Argent brûlé et le prix Bartolomé March de la critique en 2001. Il est actuellement professeur à l'université de Princeton.


© Eduardo Grossman