Ludmila Petrouchevskaļa

Ludmila Petrouchevskaïa est née à Moscou en 1938. Elle a effectué des études de journalisme à l'Université d'État de Moscou et commencé à écrire de la fiction au milieu des années 1960. Son premier ouvrage a été édité en 1972. Interdite par la suite de publication pendant dix ans, elle a gagné sa vie en tant que journaliste à la radio, à la télévision et dans de nombreux journaux et magazines littéraires.

En 1992, son roman The Time : Night, a figuré sur la dernière liste de la sélection du Booker Prize russe. Il a ensuite été traduit dans plus de trente langues et inscrit au programme de nombreuses universités, considéré comme l'un des ouvrages les plus importants du XXe siècle. Depuis lors, Ludmila Petrouchevskaïa a publié près de trente ouvrages et ses pièces de théâtre ont été récompensées et montées sur de nombreuses scènes internationales. En 1991, la Fondation allemande Alfred Toepfer lui a attribué le prix Poutchkine, qui récompense l'œuvre des plus grands poètes russes. En 2002, elle a reçu Le Triomphe, le Prix russe le plus prestigieux, pour l'ensemble de son œuvre et le Prix d'État de la Fédération de Russie en 2003.

La petite fille de l'hôtel Métropole a été nominé pour le National Bestseller Prize 2007.

Parallèlement à ses travaux littéraires, Ludmila Petrouchevskaïa s'est aussi essayée à la musique et à la peinture : ses peintures ont rejoint les collections du musée Pouchkine et du Musée russe de Saint-Pétersbourg.