Manuel Vázquez Montalbán

Manuel Vázquez Montalbán est né à Barcelone en 1939. C'est en prison, sous Franco, que Manuel Vázquez Montalbán a fait ses premiers pas d'écrivain. Poèmes, essais, romans ont été, depuis, écrasés par la gloire de Pepe Carvalho, son détective privé philosophe, sceptique, cynique et gourmet dont il tient la chronique depuis vingt ans. Il devient le romancier espagnol le plus populaire tant en Espagne que dans le reste de l'Europe. Comme toujours, Montalbán écrit sur le fil de la réalité espagnole, au plus près de ses changements, de ses évolutions. Il en perçoit mieux que personne les palpitations, les hoquets.
Il en cueille les fleurs et la mauvaise herbe, ce qu'il y a de pire en elle, et il s'en amuse. Ses livres sont une chronique de l'Espagne d'aujourd'hui, de son basculement dans le présent. Manuez Vázquez Montalbán est décédé en octobre 2003.


© Mathieu Bourgois

« Poursuivant la vérité dans une société du mensonge, Pepe Carvalho vit tout à la fois le succès de détective et un sentiment de défaite existentielle. Il est un être revenu de tout, des illusions sentimentales comme des illusions politiques chez qui le passé ne cesse pourtant de venir frapper à la porte. On l'aime à cause de ces paradoxes. La vie est une longue gueule de bois, mais il sait se montrer rusé, cruellement lucide, sarcastique en diable, démystificateur de génie... »

Michel Audétat - L'Hebdo Suisse