+ Lettres du Père Noël - J.R.R. Tolkien
Actualités Presse Nouvelles
J.R.R. Tolkien Lettres du Père Noël
Lettres extraites des Lettres du Père Noël
de J.R.R. Tolkien

Traduit de l'anglais par Gérard-Georges Lemaire

Mes chers garçons,

Un nouveau Noël et j'ai un an de plus - et vous aussi. Je suis toujours aussi bien portant - c'est très gentil de la part de Michael de le demander - et je tremble moins. Mais c'est parce que l'éclairage et le chauffage ont été rétablis après l'année froide et noire que nous avons eue en 1927 - vous en souvenez-vous ?

Et, je suppose que vous vous souvenez de qui ça a été la faute ? Comment se porte ce cher vieil ours et que pensez-vous qu'il ait fait cette fois-ci ? Rien d'aussi dramatique qu'éteindre toutes les lumières. Il s'est contenté de dégringoler les escaliers jeudi dernier!

Qui avait laissé le savon sur les marches ? Pas moi !

Nous commencions à sortir des réserves la première partie des paquets pour les mettre dans le vestibule. L'Ours Polaire a insisté pour en mettre une pile énorme sur la tête et en prendre une grosse quantité dans les bras. Bing Bang Boum Plof ! Affreux gémissements et grognements.

J'ai couru jusqu'au palier et j'ai vu qu'il avait dévalé les escaliers et qu'il était tombé sur le nez, laissant derrière lui un sillage de ballons, de ballots, de paquets et autres objets jusqu'en bas - en en écrasant certains dans sa chute. J'espère que vous n'avez pas reçu l'un d'eux par erreur. Je vous ai dessiné un tableau de la scène. L'Ours Polaire était plutôt grognon à l'idée que je la dessine :

Bien sûr, naturellement.

Il dit que mes dessins de Noël se moquent toujours de lui et qu'une prochaine année il enverra une image dessinée par lui-même me représentant en train de fait l'idiot (bien entendu, je ne le fais jamais et il ne sait pas assez bien dessiner).

Si je sais. J'ai dessiné le drapeau à la fin.

Il m'a fait bouger le bras et gâter le petit dessin de la lune en train de rire, avec en-dessous, l'Ours Polaire lui montrant le poing.

Quand il s'est relevé il a couru dehors et a refusé d'aider à tout ranger parce que je me suis assis sur les marches pour rire dès que je me suis rendu compte qu'il n'y avait pas tant de dégâts que ça - c'est pourquoi la lune sourit : mais la partie montrant l'Ours Polaire en colère a été coupée parce qu'il l'a salie.

Mais quoiqu'il en soit, j'ai pensé que vous aimeriez avoir un dessin de l'intérieur de ma nouvelle grande maison, pour changer. Le hall principal se trouve sous le dôme le plus vaste, où nous entassons les cadeaux prêts à être chargés dans les traîneaux devant les portes. L'Ours Polaire et moi l'avons construit presque entièrement nous-mêmes, le couvrant de carrelage bleu et mauve. Les rampes et le toit ne sont pas tout à fait droits...

Pas de ma faute. Le Père Noël a fait les rampes.

... mais cela n'a pas vraiment d'importance. J'ai peint des arbres, des étoiles, des soleils et des lunes sur les murs. Puis j'ai dit à l'Ours Polaire : « Je dois te confier la frise (F.R.I.S.E.). »

Il a répondu : « Je pensais qu'il y avait assez de brise dehors - et vos couleurs à l'intérieur, tout pourpre-gris-bleuté-pâle-verdâtre sont assez froides comme ça. »

J'ai rétorqué : « Ne soit pas balourd ; fais de ton mieux, comme le bon vieil ours que tu es » - et quel résultat ! Des glaçons tout autour du hall pour faire une brise (B.R.I.S.E.) (il ne sait pas très bien épeler), et des couleurs éclatantes à faire peur pour réchauffer la brise !!!

Eh bien, mes chers enfants, j'espère que vous aimerez ce que je vous apporte : presque tout ce que vous avez demandé et bien d'autres petites choses que vous n'avez pas réclamées et auxquelles j'ai songé à la dernière minute. J'espère que vous vous échangerez assez souvent les éléments du train, de la ferme et les animaux ; ne croyez pas qu'ils soient exclusivement pour celui qui les a trouvés dans sa chaussette. Prenez-en soin car ce sont quelques-uns de mes plus beaux objets.

Un baiser à Chris, un baiser à Michael, un baiser à John qui doit beaucoup grandir puisqu'il ne m'écrit plus (j'ai tout bonnement dû opter pour des peintures au jugé - j'espère qu'elles lui plairont : l'Ours Polaire les a choisies ; il dit qu'il sait ce que John aime parce que John aime les ours).

Votre affectueux Père Noël

Et mes affectueuses pensées, Ours Polaire

Lendemain de Noël, 1928

Je suis terriblement désolé - j'ai confié ce pli à l'Ours Polaire pour qu'il le poste et il l'a complètement oublié ! On l'a retrouvé sur la table de l'entrée - aujourd'hui.

Mais vous devez le lui pardonner : il a travaillé très dur pour moi et est extrêmement fatigué. Nous avons été très occupés à Noël. Le vent souffle très fort ici. Plusieurs traîneaux ont été renversés avant qu'ils n'aient pu partir.

De nouveau mon affectueux salut, Père Noël

***